Le cuir véritable et le cuir synthétique, définitions et différences

Le cuir véritable et le cuir synthétique, définitions et différences

Vous avez certainement déjà croisé l’étiquette “cuir véritable” ou encore “100% genuine leather“, sur vos vêtements, sacs, chaussures ou même dans votre bracelet de montres. Mais, est-ce-que vous savez réellement ce que cela signifie ? Dans cet article, nous allons passer en revue quelques types de cuir pour savoir les distinguer. Donc qu’est-ce que le cuir et quelles sont ses variantes ?

Le cuir véritable, c’est quoi exactement ?

Qu’est-ce que le cuir ? Le cuir est un matériau merveilleux connu pour ses propriétés de longévité, durabilité et protection, sa souplesse et sa résistance à l’usure le rendent parfait pour toute une série de produits, mais d’où vient-il ? 

D’où vient le cuir ? Le cuir est un sous-produit recyclé de l’industrie alimentaire. La peau animale à l’origine du cuir vient à 60 % de la vache, à 30 % du mouton et à 10 % d’autres animaux.


En effet, soit 99% des animaux utilisés pour fabriquer le cuir ne sont pas élevés dans le but de leur extraire leur peau. Dans ce cas, la peau ne compte que pour un très faible pourcentage de leur valeur, elle est ensuite transformée par un procédé appelé le tannage, pour obtenir le beau matériau que nous connaissons sous le nom de cuir. Si vous voulez en savoir plus sur les différentes procédures de transformation du cuir, nous vous invitons à lire notre article publié à ce sujet “C’est quoi le processus de fabrication du cuir véritable ?”.

Donc, comme vous pouvez le constater, le cuir n’existe que comme sous-produit d’une autre industrie. Pas de production de viande, pas de cuir. Qu’arriverait-il à la peau des animaux si elle n’était pas transformée en cuir ? Elle serait fort probablement jetée.

Le cuir recyclé est il véritable ?

Nous avons fait nos recherches sur le cuir recyclé afin de comprendre sa provenance et comment il est fabriqué. Nous avons donc découvert une procédure de fabrication de cuir recyclé, il est très probable qu’il en existe d’autres utilisées par les industries du cuir, cependant celle dont nous allons parler semble être la plus récurrente au moment où nous écrivons cet article.

Dans cette technique de recyclage du cuir, le cuir mis au rebut est collecté dans la fabrication de vêtements, chaussures, sacs à main, meubles, etc., mais également depuis des produits usagés

Dans un premier temps, la matière première est nettoyée et débarrassée de toute contamination. 

Ensuite, elle est soumise à une série de processus de déchiquetage et de broyage pour obtenir une texture uniforme. 

À la troisième étape, on ajoute à l’appareil des fibres naturelles et synthétiques. Du latex entre autres, une matière qui jouera un rôle capital dans l’assemblage de la texture pour obtenir un tissu solide qui ne s’effrite pas.

Enfin, la matière est retravaillée et adoucie pour permettre une coloration uniforme et naturelle pour le produit fini. 

Le résultat final est un produit respectueux de l’environnement contenant environ 60% de cuir véritable, qui donne la sensation, le poids et la durabilité du cuir, un résultat obtenu en respectant l’environnement.

Le cuir exotique : ce qu’il faut savoir

Les militants des droits des animaux et l’industrie de la mode se sont longtemps affrontés à propos de l’utilisation de matériaux naturels tels que les fourrures, les plumes et les cuirs d’animaux en comparaison aux alternatives synthétiques.

L’industrie, avec un soutien scientifique, soutient que l’utilisation de produits issus de la faune sauvage est parfois une meilleure option que les produits synthétiques.

Cependant, contrairement au cuir comme sous-produit que nous retrouvons dans les magasins grand public. La fabrication du cuir exotique nécessite dans la majorité du temps la chasse des animaux dont la peau sera transformée en sac à main, en chaussures ou en cartable. Des animaux comme les serpents, les crocodiles, les alligators sont capturés en masse dans leur milieu naturel. Leur peau est ainsi revendue à l’industrie de luxe qui la retravaille et la transforme en cuir pour en faire des accessoires de mode de très haute gamme.

Chez Verza nous proposons des produits à base de cuir imprimé alligator, à ne pas confondre avec le vrai cuir alligator véritable qui est issu d’animaux capturés à cet effet.

Le cuir synthétique, alias le faux cuir

Il existe de nombreux types de cuirs artificiels destinés à la fabrication de produits divers. Nous allons aborder les plus communs.

Le cuir PVC : le plus vieux faux cuir

Le premier produit à mentionner est le PVC. Le PVC est fabriqué à base de plastique et n’est pas biodégradable. Pendant de nombreuses années, ce matériau a été le premier recours de nombreux fabricants. En général, les produits en PVC ont également une durée de vie plus courte et ne sont pas de grande qualité.

Le PVC cause de gros problèmes pour l’environnement et la santé humaine, heureusement ces dernières années son utilisation a considérablement diminuée.

Le cuir PU : le cuir synthétique le plus utilisé dans la mode

Le prochain cuir que nous allons aborder est sans doute le cuir artificiel le plus utilisé à l’heure actuelle. 

Le Polyuréthane, plus communément appelé le cuir PU, est le type de cuir artificiel le plus courant, mais qu’est-ce que c’est exactement le cuir PU

Le cuir PU ou cuir de polyuréthane, est un cuir artificiel composé de polymère thermoplastique utilisé pour fabriquer des meubles, des chaussures et des accessoires comme les bracelets, etc… 

Le PU est à 100% artificiel et est considéré comme végétalien. Néanmoins, il existe un type de cuir PU qui utilise sous une couche de polyuréthane, les parties fibreuses de la peau de vache abandonnées après la fabrication du cuir véritable.

Le cuir PU peut également porter plusieurs noms différents. Dans les étiquettes de produits, le cuir PU peut être cité sous le nom de cuir moulé, cuir P, cuir fendu, cuir collé, cuir reconstitué, cuir corrigé et cuir de grain corrigé.

Le cuir PU coûte moins cher que le cuir véritable, car il est plus facile à fabriquer. Il est également meilleur en durabilité, car sa fabrication nécessite moins de ressources. Cependant, le cuir PU n’est pas aussi respirant que le cuir véritable et ne dure pas non plus aussi longtemps que ce dernier mais il reste une bonne alternative au cuir animal.

Le cuir végan : une curieuse matière

Nous avons pu voir jusqu’ici des alternatives économiques au cuir véritable. Nous allons à présent passer en revue quelques formes de cuir émergentes et qui ravivent les véganes.

Le liège comme cuir

En premier lieu, nous avons le liège, qui est récolté à partir du chêne-liège, il ne nécessite pas d’abattre l’arbre, ce qui permet à l’arbre de vivre et de se développer davantage. Il est considéré comme une alternative écologique au cuir et de plus en plus de marques l’utilisent dans la production de sacs et des chaussures en cuir végétalien. C’est un matériau durable, résistant à l’eau et biodégradable.

Le cuir d’ananas

Le cuir d’ananas est une nouvelle alternative au cuir qui est fabriqué depuis les feuilles d’ananas considérées comme sous produits, puisque celles-ci sont issues de l’industrie du fruit, et elle serait autrement jetée. Il s’agit bien évidemment d’une option durable.

Le cuir de pomme

Le cuir de pomme est fabriqué depuis la peau et du cœur de la pomme, les restes de l’industrie alimentaire. La matière première est réduite en purée, déshydratée et transformée en un matériau flexible ressemblant à du cuir.

Bien que ce soit un énorme avantage pour les défenseurs des animaux, la fabrication de cuir synthétique n’est pas bénéfique pour l’environnement, les synthétiques utilisés dans le cuir végan ne sont pas entièrement biodégradables. Dès lors qu’ils peuvent être dégradés, ils sont susceptibles de libérer des particules toxiques et des phtalates, qui peuvent affecter la santé des animaux et l’environnement.

Maintenant que vous êtes au courant de toutes les propriétés des différents cuirs sur le marché, vous êtes en mesure d’effectuer vos achats en libre conscience, c’était l’objectif de cet article.